icn prev AGFA - Movex 88  icn next
Agfa Movex 88

Agfa Movex 88 (3)

Agfa Movex 88 (1957) Agfa Movex 88 (1957) Agfa Movex 88 (1957) Agfa Movex 88 (1957)
Agfa Movex 88 (1957) Agfa Movex 88 (1957) Agfa Movex 88 (1957)  

AGFA Movex 88 Modèle 1 (1957) - Cliquez sur les images pour les agrandir

Agfa Movex 88 (1958) Agfa Movex 88 (1958) Agfa Movex 88 (1958) Agfa Movex 88 (1958)

AGFA Movex 88 Modèle 2 (1958) - Cliquez sur les images pour les agrandir

 Présentation

En 1957, AGFA renouvelle sa gamme avec un nouveau boitier et en abandonnant le chargeur "Straight Eight" au profit d'un système double-8 à bobinesL Le modèle Movex 88 sans cellule reprend l'esprit de la Movex 8 de 1937 en y ajoutant le vue par vue et le défilement continu. A noter que 2 versions se sont succèdées qui se différencient par le système déclencheur (voir photos ci-dessus).
Cette gamme sera produite jusqu'en 1963.
 

Caractéristiques

 Année de production  1957 à 1963
 Lieu de production
 Allemagne
 Format  8 mm, Double-8
 Système, Longueur du film
 Bobines, 7,5 m
 Entrainement  Mécanique à ressort
 Fréquences d'image  16 i/s, VPV et défilement continu, Prises déclencheur souple
 Visée
 Viseur optique
 Monture
 Fixe
 Objectif
 Agfa Kine Anastigmat 1:2,5 f=11mm Foyer fixe
 Compléments d'optique avec objectif et viseur
 Posemètre
 Non, Table d'exposition
 Compteur  En mètres et en pieds
 Dimensions (LxPxH) Poids  5,5 x 10,4 (11,1) x 12 cm, 0,75 kg
 Boitier, Finition  Tôle emboutie, Peinture givrée gris-vert
 Numéro de série
 Sur le carénage à la base de la caméra
 Accessoires  Sac, compléments d'optique
 Observations  Lancé en 1957, modifié en 1958

 Sources

  • Le site ACR "Ariel Cinematographica Register"
  • "50 ans de caméras françaises" P-H Pont & J-L Pricelle - Le Rêve Edition
  • "The Complete Catalog of Movie Cameras" Jörgen LOSSAU - atoll medien
  • "The collector guide to cine cameras" J. Wade, ed. HOVE BOOKS
  • Documents de la marque (ci-dessous)

 Documents disponibles

page0 Manuel utilisateur (Extraits en)

 Cliquez sur l'image ou sur le titre pour charger le document

 Errare humanum est, perseverare diabolicum

Ne disposant pas personnellement de ce modèle et n'ayant pas eu l'occasion de l'examiner certaines erreurs ont pu se glisser dans la rédaction de cet article qui se limite à reporter les informations recueillies dans mes lectures et sur le web. Je vous prie de m'en excuser. Toute aide sera la bienvenue. Utilisez pour cela le formulaire de contact.

Dernières enchères