BELL & HOWELL Filmo "Straight Eight"

BELL & HOWELL Filmo "Straight Eight" (3)

En construction

 Présentation

International Photographer 1935 07 Ann Straight 8The INTERNATIONAL PHOTOGRAPHER July,1935

Bell & Howell annonce une caméra 8 mm

La société BELL & HOWELL a annoncé qu’elle aura une caméra 8 mm en production dans quelques semaines. Des prototypes sont maintenant distribués chez les concessionnaires. Plus de 3 ans de développement technique par Bell & Howell ont précédé cette annonce.
La nouvelle caméra est connue sous le nom de "Filmo Straight Eight". Elle utilise le nouveau film, Bell & Howell ‘’Filmospan’’, un film panchromatic réversible à grain fin qui est prédécoupé dans le sens de la longueur et emballé pour être chargé à la lumière du jour sur une bobine contenant 30 pieds de film utilisable plus 2 pieds pour le chargement et le déchargement à la lumière du jour.
Ce film ne coute que 1,45$ la bobine et donc, propose un coût d’exploitation faible très attrayant pour la nouvelle caméra.
Poids léger et petite taille, manœuvres de chargement et d’utilisation extrêmement simples ainsi qu’une conception technique et une fabrication de précision par Bell & Howell permettant des résultats d’image fins et une grande fiabilité sont les avantages soulignés dans l’annonce du fabricant pour la nouvelle caméra 8 mm.
Le poids est seulement de 24 onces et les dimensions sont d’un et trois huitièmes par trois par cinq pouces.
La caméra est facilement et rapidement chargée. Il n’y a pas de pignons à enfiler, pas de boucle de film à former. Les bobines sont placées sur les axes sans risque de se tromper et la caméra est chargée.
Lorsque la porte articulée de la caméra, fixée en permanence, est ouverte, la glissière s’ouvre, prête à recevoir le film. Lorsque la porte est refermée, la glissière se referme automatiquement. Le compteur en pieds est automatiquement réinitialisé à U lorsque 30 pieds de film ont été exposés et comme il est inopérant lorsque la porte de la caméra est ouverte, il n’est jamais besoin de le réinitialiser manuellement.
Un objectif 12,5 mm F :2.5 anastigmat  à focus universel est proposé en standard. Ses  graduations s’étalent sur 180 degrés permettant un réglage facile. Des objectifs supplémentaires seront disponibles plus tard  comprennent un 1 pouce F:2.7, un 1,5 pouce F4.5 ainsi que 3 focales supplémentaires à grande  ouverture. Les objectifs pour Filmo 70 et 75 seront plus tard adaptables à cette nouvelle caméra 8 mm.Le changement des objectifs est rendue rapide et facile par un verrouillage à ressort. On appuie simultanément sur deux boutons pour libérer et remplacer l’objectif.
On dispose de plusieurs vitesses de prise de vue. 8.16,24 et 32 images par seconde, sur le modèle 127-A et 16 à 64 sur le modèle 127-B
Le remontage du moteur est facile et silencieux grâce à une clé attachée en permanence qui se replie à plat sur le côté de la caméra. Le moteur à ressort est automatiquement arrêté bien avant l’épuisement de sa puissance afin d’éviter une perte de vitesse en fin de la course. Il y a également  un signal pour empêcher de continuer à filmer après que le film est tout exposé. Cela  garantit que le film reste étroitement enroulé sur la bobine, de sorte qu’il  ne sera pas voilé lorsque la porte de la caméra est ouverte pour le déchargement.
Le viseur ‘’spyglass’’ et la table d’exposition intégrée sont des caractéristiques standard.
Des images 8 mm stables peuvent être obtenues, sous les conditions actuelles de perforation des films, seulement en ayant la caméra qui les prend et le projecteur qui les montre correspondant l’un avec l’autre quant à la méthode d’enregistrement du film à l’ouverture. Cette correspondance très importante est entièrement réalisée avec la caméra et le projecteur Filmo Eight. Les deux utilisent la même perforation de film pour  l’entrainement, et le même bord de film pour le guidage latéral. Dans les deux, les guides latéraux et les ressorts de tension latérale sont de la même taille. Ces dispositions minimisent toute instabilité causée par la perforation du film et les variations de largeur du film.
La caméra Filmo 8 mm présente une finition dans un riche émail brun cuit au four avec des raccords noirs et plaqués. Elle dispose d’un solide boîtier en alliage d’aluminium moulé.
Le film ’’Filmospan’’ pour cette nouvelle caméra 8 mm est traité, sans frais supplémentaires, à New York, Chicago, Kansas City, et Los Angeles, et dans  les stations de la plupart des pays hors des  États-Unis.
 

 Observations

En Aout 1932, Eastman Kodak lance le format de film amateur 8mm. Il consiste en un film 16mm retourné par l'utilisateur après un premier passage puis coupé longitunalement et collé bout à bout en laboratoire pour être visionné dans un projecteur 8mm. Ce format est dénommé "Double-8". Aux États-Unis il est utilisé par la gamme des caméras Ciné-Kodak Eight. En Europe plusieurs marques ont mis en œuvre ce format, en particulier à Paris les établissements Emel  à partir de 1933. Si le système présente des avantages indéniables en terme de qualité, il présente l’inconvénient de se couper de l'offre de Kodak en proposant un format "propriétaire".
La compagnie de Chicago comprendra vite son erreur en proposant, dès le mois de Décembre 1935, une caméra Double-8, la Filmo 134 "Double run".
 
Image2 Image1 Image10 Image4
Image8 Image5 Image7 Image6

BELL & HOWELL 127-A "Straight Eight" - Cliquez sur les images pour les agrandir

 Caractéristiques

 Modèle  Filmo 127-A & 127- B
 Année de production  1935
 Lieu de production
 U.S.A.
 Format  8 mm, Straight Eight
 Système, Longueur du film
 Bobine 30 pieds (9,14 mètres) utilisables
 Entrainement  Mécanique à ressort
 Fréquences d'image  8 à 32 i/s (127-A), 16 à 64 i/s (127-B)
 Visée  Optique avec cadres supplémentaires
 Monture  Propriétaire par clip
 Objectifs  TAYLOR & OBSON Mytal 1:2.5 f=12.5 mm, Anastigmat, Focus fixe
 Posemètre  Non, Guide d'exposition
 Compteur  En pieds
 Dimensions (LxPxH) Poids  (3,7) x 8 (10) x (12,6) cm, 0,62 kg
 Boitier, Finition  Alliage d'aluminium moulé, Laque brun
 Numéro de série
 Sous la camera
 Accessoires  Sacoche  
 Observations  

 Publicités

Movie Makers 1935 06 Movie Makers 1935 07 Movie Makers 1935 08 Movie Makers 1935 09 Movie Makers 1935 10 Movie Makers 1935 11

 Sources

  • Le site ACR "Ariel Cinematographica Register"
  • "The Complete Catalog of Movie Cameras" Jörgen LOSSAU - atoll medien
  • Le site "Lantern" pour les sources et publicités d'époque

 Errare humanum est, perseverare diabolicum

Ne disposant pas personnellement de ce modèle et n'ayant pas eu l'occasion de l'examiner certaines erreurs ont pu se glisser dans la rédaction de cet article qui se limite à reporter les informations recueillies dans mes lectures et sur le web. Je vous prie de m'en excuser. Toute aide sera la bienvenue. Utilisez pour cela le formulaire de contact.

Dernières enchères