icn prev EUMIG - C16  icn next
EUMIG C16

EUMIG C16 (5)

EUMIG C16 (1957-1966) - img1 EUMIG C16 (1957-1966) - img2 EUMIG C16 (1957-1966) - img3 EUMIG C16 (1957-1966) - img4
EUMIG C16 (1957-1966) - img5 EUMIG C16 (1957-1966) - img6 EUMIG C16 (1957-1966) - img8  

EUMIG C16 (1957-1966) - Cliquez sur les images pour les agrandir

 Présentation

EUMIG C16 (1957-1966) - PublicitéEn 1957 EUMIG lance une caméra 16 mm l'EUMIG C16. Elle reprend le concept qui a fait le succès de son modèle double-8 EUMIG C3; le réglage semi-automatique de la luminosité par le couplage des diaphragmes de la cellule avec celui de la cellule. Ce modèle propose différentes caractéristiques de classe semi-professionnelle, en particulier une large gamme de vitesse, viseur avec correction dioptrique et de parallaxe, compteur en mètres et en pieds, affichage de la réserve de ressort.
l'EUMIG C16 sera fabriquée jusqu'en 1966 à environ 8500 exemplaires.
 

 Caractéristiques

 Année de production  1957-1966
 Lieu de production
 Vienne, Autriche
 Format  16 mm
 Système, Longueur du film
 Bobines, 30 m
 Entrainement  Mécanique à ressort
 Fréquences d'image  16-24-32-48-64 i/s, VPV, Défilement continu
 Visée
 Viseur de Galilée avec aiguille de mise au point du posemètre, correction dioptrique, réglable selon optique utilisée
 Monture
 Fixe
 Objectifs
 Eumigar, 1:1.9 F=25 mm
   Complément d'optique EUMACRONAR grand angle et télé
 Posemètre
 Semi-automatique diaphragmes de l'objectif et de la cellule couplés
 Compteur  En mètres et en pieds, reserve de ressort
 Dimensions (LxPxH) Poids  6,5 (7) x 18 (19,5) x 22 cm, 2,8 kg
 Boitier, Finition  Alliage d'aluminium, peinture vert olive puis beige, flancs simi-cuir vert puis brun
 Numéro de série
Sur le bossage de la bobine supérieure côté droit, exemple "501 504"
 Accessoires  Sacoche, compléments d'optique
 Observations  Fabriquée à environ 8500 unités

 Sources

 Documents disponibles

EUMIG C16 Manuel utilisateur Manuel utilisateur (en)

 Cliquez sur l'image ou sur le titre pour charger le document

 Errare humanum est, perseverare diabolicum

Malgré le soin apporté à la rédaction de cet article, certaines erreurs ont pu s'y glisser. Je vous prie de m'en excuser. Votre aide sera la bienvenue. Utilisez pour cela le formulaire de contact.

Dernières enchères