ERCSAM Camex 8 Reflex

ERCSAM Camex 8 Reflex (29)

ERCSAM Camex 8 Reflex img1 ERCSAM Camex 8 Reflex img2 ERCSAM Camex 8 Reflex img3 ERCSAM Camex 8 Reflex img4
ERCSAM Camex 8 Reflex img5


Cliquez sur les images pour les agrandir

 Présentation

img1ERCSAM présente en 1956 sa première caméra à visée reflex continue, c'est la Camex RI (seulement disponible en 8 mm).
En 1958, le modèle Camex RX apporte différentes améliorations mineures. La fabrication des Camex Reflex simples (sans cellule) se poursuivra jusqu'en 1960 où ils seront pourvu d'une cellule photo-électrique et prendront le nom de Camex Reflex CR.
A noter l'existence, entre 1957 et 1960 d'un modèle Camex RL disposant d'un système de verrouillage des optiques identique à la VU.
 

 Caractéristiques

 Année de production  1956 à 1960
 Lieu de production
 Paris (France)
 Format  8 mm (double 8)
 Système, Longueur du film
 Bobines, 7,5 m
 Entrainement  Mécanique à ressort
 Fréquences d'image  8 16 24 et 32 i/s, VPV, MAR
 Visée
 Reflex continue, correction de dioptrie
 Monture
 Spéciale ERCSAM
 Objectifs
 Focale fixe ou variable Berthiot ou Angénieux (voir documents)
 Posemètre
 Non
 
 Compteur  Métrique et compteur d'image couplés
 Dimensions (LxPxH) Poids  5,2 (6,2) x 11,5 (13,5) x 13 cm, 1,35 kg (obj berthiot 12,5 mm)
 Boitier, Finition Fonte d'alliage aluminium, Givrée beige puis gris clair, flancs gainés simili-cuir, joncs chromés
 Numéro de série
 Sous la caméra
 Accessoires  Poignée déclencheur "Stabil", Levier et échelle de diaphragme, Cellule "Camelux"
 Observations  Les premiers modèles ne proposaient pas de flancs gainés

 Sources

  • "50 ans de caméras françaises" P-H Pont & J-L Pricelle - Le Rêve Edition
  • "Votre Camex" J. BENEZET - PUBLICATIONS PHOTO-CINEMA PAUL MONTEL PARIS
  • Le site ACR "Ariel Cinematographica Register"
  • Documents de la marque (ci-dessous)

 Documents disponibles

ERCSAM Plaquette Publicitaire fr Plaquette publicitaire 1959 (fr)
Ercsam Camex Reflex 8 RI Manuel utilisateur fr Manuel utilisateur (fr)

 Cliquez sur l'image ou sur le titre pour charger le document

 Errare humanum est, perseverare diabolicum

Ne disposant pas personnellement de ce modèle et n'ayant pas eu l'occasion de l'examiner certaines erreurs ont pu se glisser dans la rédaction de cet article qui se limite à reporter les informations recueillies dans mes lectures et sur le web. Je vous prie de m'en excuser. Toute aide sera la bienvenue. Utilisez pour cela le formulaire de contact.

Dernières enchères